• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Manifestants contre policiers

Manifestants contre policiers - Daria Michel

Mon attention a d'abord attiré par le bruit et les cris. Étouffés au début, les cris se sont intensifiés au fur et à mesure que j'avançais dans cette direction.

C'est en tournant dans la grande rue qui mène chez moi que j'ai compris d'où venait tout ce boucan. Des manifestants étaient en train d'affronter les forces de l'ordre. C'était assez surprenant, parce que des manifestations, la ville en connaît beaucoup depuis un mois. Je n'avais pas spécialement entendu parler de celle-là, d'autant plus qu'elle se déroulait à côté de ma maison.

Mais surtout, je n'ai pas compris pourquoi les choses ont dégénéré, au point de mener à des affrontements avec la police. En voyant les flammes montantes des barricades et des poubelles de la rue, j'ai ralenti, perplexe. Je ne savais pas trop comment rentrer chez moi. Cette rue est la seule qui mène chez moi. De plus, c'est une voie sans issue, avec une seule entrée pour y accéder, il va falloir que je traverse au milieu de la confrontation entre les manifestants et la police.

Je n'en ai pas particulièrement envie, il est si facile d'être pris entre deux feux. Aussi, avec mon habillement, il n'est pas exclu que la police me prenne pour un manifestant. En effet, comme presque tous les jours, je suis en jeans, baskets et blouson à capuche. Rien à voir avec les accoutrements des casseurs, je suis artiste danseur et c'est ainsi que je vais toujours danser aux répétitions de notre troupe.

La fumée est noire dans la rue et je dois me couvrir le visage, surtout pour ne pas infecter mon début de couperose. Elle est apparue depuis quelques jours et je n'ai pas eu le temps d'aller me faire traiter. Encore un autre souci, mais pour le moment, le plus important est de trouver comment rentrer chez moi.

 

The author:

author

Étudiante en chant classique, je suis une interprète des plus passionnée. En plus du bonheur que j’ai à vous raconter mon parcours académique et professionnel, je laisse aussi de la place à mes histoires personnelles avec ma famille et mes amies. Mes passions: les voyages, le bon vin et la bonne cuisine de ma maman. La vie est douce!